Education canine : les bases pour éduquer son chien

L’éducation canine est une étape très importante lorsqu’on possède un chien chez soi. Elle permet d’établir une relation bien réussie et heureuse avec son animal de compagnie. En effet, l’éducation ne se limite pas à lui apprendre à donner la patte et à s’asseoir, mais elle consiste à lui éduquer les bonnes manières et les bons comportements.

Pour une relation harmonieuse avec votre compagnon, voici les bases essentielles que vous devez connaître pour éduquer votre chien.

dressez votre chien

Importance de l’éducation canine

Le fait d’adopter un animal de compagnie représente une très grande responsabilité. C’est pourquoi, l’éducation du chien s’impose dès son arrivée à la maison. Parfois très laborieuse et contraignante, l’éducation canine offre au chien des repères dans son nouveau foyer.

Elle permet aussi d’améliorer votre communication avec lui et vous aidera à retrouver une bonne entente. Cependant, son éducation repose sur un certain nombre de règles à respecter. Voici nos conseils pour une éducation efficace.

Education canine

Arrêter l’aboiement de mon chien

Pour le chien, l’aboiement est un moyen naturel de communiquer et de faire passer un message. Ils n’aboient pas sans raison, mais pour s’exprimer. C’est pourquoi, avant de faire arrêter son aboiement, il est important de comprendre les causes de son aboiement avant d’agir.

Pourquoi les chiens aboient-ils ?

L’aboiement est dans la nature du chien. Il n’aboie jamais sans raison, mais c’est pour vous communiquer le passage d’un intrus dans la maison par exemple. Cependant, l’objectif n’est pas d’arrêter l’aboiement du chien, mais plutôt de les éduquer pour qu’ils aboient de façon brève.

Généralement, les causes de leur aboiement sont la peur, la frustration, l’insécurité ou tout simplement l’ennui. Par exemple, il peut aboyer parce qu’il est excité de vous revoir ou bien lorsque quelqu’un passe devant lui ou encore lorsqu’il rencontre d’autres personnes dans la rue.

Tous les sentiments d’excitation peuvent augmenter ses aboiements. Par exemple, un transfert d’humeur, c’est-à-dire que si vous êtes nerveux ou agressif, lui aussi il le sera. Si vous tenez une balle dans la main par exemple, il aboiera pour vous demander quand est-ce que vous allez jouer avec lui.

Pour apprendre à son animal de compagnie à ne pas aboyer, il faut d’abord identifier et comprendre les causes de ces aboiements. Ainsi, il sera plus facile d’établir la méthode la plus adaptée pour éviter que son chien aboie tout le temps.

Les causes de l’aboiement

  • Pour signaler sa présence
  • Par excitation
  • Par manque d’activité
  • Par la présence d’un trouble de comportement
  • Par peur face à un animal étranger ou une personne

Comment cesser les aboiements excessifs ?

Il est impossible de s’attendre à ce qu’un chien soit complètement silencieux, car il communique verbalement en gémissant, en aboyant et en grognant. Cependant, il y a une très grande différence entre un chien qui aboie excessivement et un chien qui aboie convenablement.

Un chien qui aboie

En théorie, tous les aboiements excessifs proviennent d’un problème de comportement : l’anxiété, l’ennui, les perturbations ou l’excitation. Voici les solutions pour éviter ces aboiements excessifs.

Apprendre par un mot

Il faut corriger l’aboiement excessif du chien en lui demandant d’arrêter en utilisant des mots courts et fermes : stop, calme, non ou arrête. Le but est de ramener le chien au calme et le mot choisi ainsi que l’intonation sont très importants.

Il est préférable de prononcer le mot doucement en abaissant la voix pour faire régner le calme. Si vous hurlez ou criez, le chien pourra penser que vous faites comme lui. Lorsqu’il se calme et arrête d’aboyer, vous pouvez lui récompenser en donnant une friandise.

En effet, il faut toujours prévoir des friandises pour chien lors de la phase d’apprentissage. Quand il obéira à votre ordre, vous pouvez cesser de donner des friandises et à la place, lui donner des caresses en guise de récompense.

Les activités

Essayez d’instaurer une routine d’activités pour éviter que votre chien s’ennuie. En effet, il a tendance à aboyer plus que les autres chiens lorsqu’il manque d’activité physique. Pour cela, offrez-lui ses activités préférées et passez le plus de temps possible avec lui. Vous pouvez utiliser une balle pour les jeux en extérieur ou pourquoi ne pas lui accorder 30 à 45 minutes par jour pour une routine de marche quotidienne ?

Le détournement de son attention

Essayez de détourner l’attention de votre chien en lui donnant un autre sujet d’intérêt. Cela lui permettra de cesser les aboiements. Vous pouvez lui donner un jouet qu’il n’a pas l’habitude d’utiliser afin que son attention soit encore plus grande. S’il aboie en présence d’une personne inconnue, vous pouvez par exemple lui donner l’ordre de s’asseoir et lui donner une petite friandise.

Jouer sur l’indifférence

Vous pouvez arrêter votre chien d’aboyer sans raison lorsque vous jouer sur l’indifférence. S’il aboie juste pour capter votre attention, vous pouvez rester indifférent pour le faire cesser d’aboyer. Détournez-vous de lui en allant dans une autre pièce ou en lui tournant le dos, ensuite, revenez vers lui lorsqu’il se calme.

Cette technique lui fera comprendre que vous vous éloignez de lui lorsqu’il aboie et que vous revenez lorsqu’il se calme. Avec le temps, cela l’incitera à ne pas aboyer inutilement et il saura qu’en arrêtant d’aboyer, il aura de nouveau votre attention.

Un chien qui aboie

Le mettre au calme

En journée, placez votre chien dans une pièce isolée et calme si vous devez vous absenter. En fait, les chiens se mettent à aboyer lorsque quelque chose a attiré son attention. Si vous avez la possibilité, l’idéal serait de le placer dans une pièce dépourvue d’une porte donnant sur un balcon où les oiseaux ou les autres animaux peuvent susciter son intérêt.

Vous pouvez aussi l’occuper avec des jouets pour détourner son intention. Avant de partir, placez dans la pièce son coussin préféré avec ses jouets pour qu’il soit occupé pendant votre absence. Toutes ces méthodes lui éviteront d’aboyer sans raison.

Ne jamais hurler

Les aboiements incessants peuvent être très irritants, mais vous ne parviendrez pas à corriger son comportement si vous êtes frustrés. Le fait de crier ou de hurler s’avère souvent contre-productif et le chien pourrait croire que vous imitez ses aboiements en criant. Au lieu de hurler, appelez-le calmement pour qu’il vienne s’asseoir ou se coucher. Lorsqu’il obéit, vous pouvez lui donner une récompense.

Comment dresser un chien ?

Dès son plus jeune âge, le chien doit être bien éduqué afin de renforcer le lien avec lui. Cependant, le dressage du chien se repose sur différentes techniques et passe essentiellement par l’apprentissage des cinq ordres essentiels.

Les ordres de base

De nature, les chiens adorent passer du temps avec son maître et lui satisfaire. Vous pouvez mettre à profit ses moments que vous allez lui consacrer pour commencer à travailler son obéissance. Voici les quelques règles basiques pour bien dresser son chien.

Le rappel

Le rappel est indispensable pour pouvoir contrôler le chien. Que vous optiez pour « au pied », « ici », « viens » ou « reviens », ces mots d’ordre permettront de faire revenir l’animal vers vous et de le maîtriser en toutes situations.

La maîtrise de ses ordres permet de vous sentir plus serein dès que vous sortez de la maison, ce qui vous évitera de transformer les sorties en poursuite. Pour enseigner le rappel, il est conseillé de commencer dans un endroit calme où il n’a pas de distractions.

Vous pouvez aussi prendre des friandises avec vous pour le récompenser chaque fois qu’il obéit. Pour cela, vous devez vous accroupir et reculer quelques mètres plus loin et donner l’ordre sur un ton joyeux. Lorsqu’il vous obéit, récompensez-le et montrez-lui que vous êtes satisfait. Répétez de temps à autre l’exercice jusqu’à ce qu’il obéisse même sans friandises.

Education canine

Le mot « assis »

Ce mot d’ordre, tout comme le « couché », permet de capter l’attention du chien tout en l’immobilisant. Pour cela, vous allez tenir une friandise juste au-dessus de son nez et le chien va automatiquement lever la tête pour la regarder. Ensuite, posez l’autre main sur sa croupe puis pressez doucement pour qu’il s’assoie. En même temps, vous devrez dire le mot « assis ». Après plusieurs exercices, votre chien s’y habituera.

Le mot « couché »

Le dressage du couché vient après que le chien ait acquis l’ordre assis. Lorsqu’il est en position assise, prenez et tirez légèrement ses pattes antérieures vers l’avant tout en prononçant l’ordre « couché ». Dès qu’il se couche, n’hésitez pas à l’encourager en lui présentant une friandise devant son nez. Ce dressage demande beaucoup de patience et la répétition de l’exercice est importante jusqu’à ce qu’il le fasse tout seul.

Le mot « pas bougé »

Les chiens sont naturellement très actifs et n’aiment pas rester immobiles. C’est pourquoi, cet exercice peut être assez difficile. Pour cela, faites asseoir votre chien dans un endroit calme puis reculez doucement en ne le quittant pas des yeux. Ensuite, dites sur un ton ferme l’ordre « pas bougé ».

Au premier essai, le chien se lèvera et dites-lui « non » en recommençant l’exercice. S’il n’a pas bougé, récompensez-le et répétez les gestes en augmentant progressivement la distance.

Le mot « stop »

L’objectif de cet ordre c’est de l’apprendre à s’arrêter quand vous vous arrêtez. Pour cet exercice, marchez côte-à-côte avec lui et immobilisez-vous en disant « stop ». Lorsqu’il s’arrête, récompensez-le vivement avec des friandises.

Astuces de bon dressage

Pour enseigner le chien, il est important de leur offrir des récompenses comme des friandises ou des croquettes, selon leurs préférences. Quelle que soit la méthode de dressage choisie, le chien ne doit pas être contraint physiquement sinon il risquera de fuir. Pour cela, soyez patient et indulgent pour que le dressage soit motivant.

Comment adopter un chien ?

Les animaux de compagnie apportent beaucoup de joie au quotidien et leur présence fait vraiment toute une différence. Le fait d’accueillir un nouveau chien chez soi est toujours un grand moment de bonheur. Vous souhaitez en adopter un chez vous ? Sachez que l’adoption d’un chien est un acte encadré par la loi et quelques démarches sont à effectuer.

Education canine

Les démarches à suivre pour adopter un chien

Avant l’adoption, il est indispensable de respecter les règles ainsi que les démarches en vigueur.

Le certificat d’adoption ou l’attestation de vente

Il s’agit d’un document qui doit être remis à l’adoptant. Si le chien est adopté au sein d’un refuge, le certificat d’adoption est obligatoire et il comprend plusieurs éléments :

  • Le numéro d’identification du chien
  • Les informations concernant le vendeur et l’acquéreur du chien
  • Les informations concernant le chien ainsi que l’identité de ses parents
  • Les coordonnées du vétérinaire
  • La garantie contre les vices rédhibitoires

Le certificat d’identification

Tous les chiens doivent être identifiés par une puce électronique ou un tatouage particulier afin de faciliter leur identification. Cette dernière doit être réalisée par un vétérinaire et permet au chien d’être inscrit à l’ICAD. Ensuite, le vétérinaire peut délivrer un certificat et le propriétaire recevra une carte définitive.

A titre informatif, tous les propriétaires qui adoptent un animal non identifié seront exposés à une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros.

Le carnet de vaccination

Les chiots de huit semaines doivent recevoir une première injection vaccinale accompagnée d’un rappel un mois plus tard. Ainsi, chaque chien aura son propre carnet de vaccination.

L’inscription au LOF

Si le chien est enregistré au LOF ou livre des origines françaises, l’éleveur ou le vendeur doit remettre au nouveau propriétaire quelques dossiers. Ce sont, le pedigree du chien s’il est déjà adulte et s’il s’agit d’un chiot, il faut le document officiel d’inscription provisoire au LOF qui est délivré par la société centrale canine.

Les autres formalités à suivre

D’autres formalités importantes doivent être réalisées pour adopter un chien.

La consultation vétérinaire

Il est recommandé de passer une visite de contrôle chez le vétérinaire après avoir adopté votre chien. Ainsi, il pourra examiner et contrôler l’état du chien, procédera aux rappels vaccinaux, mais aussi vous prodiguer des conseils en matière d’alimentation et d’éducation canine.

La prévention de la compagnie d’assurance

Il est impératif d’informer l’assureur de l’arrivée du chien dans le foyer. Cela vous permettra d’être couverts dans le cadre de votre contrat de responsabilité civile.

Education canine

La confirmation du pedigree

Si le chiot possède un pedigree, il faut le faire confirmer une fois qu’il aura atteint l’âge adulte (entre 12 et 18 mois). Réalisée par un expert, cette confirmation permet l’inscription définitive au LOF et elle se fait généralement lors des expositions canines.

L’éducation d’un chien qui vient d’être adopté

L’éducation du chien commence dès son arrivée et il ne faut pas tout permettre à un chien nouvellement adopté. Pour cela, n’hésitez pas à mettre en place des rituels qui pourront rassurer votre chien. Par exemple, le fait de s’asseoir avant d’accéder à sa gamelle, les promenades quotidiennes à des heures régulières, le fait de poser le harnais avant les sorties ou encore le brossage dans le calme.

En leur initiant aux routines quotidiennes, il comprendra ce que vous attendez de lui. Au début, ne laissez pas votre chien tout seul dans le jardin et ne le laissez pas hors de votre présence. En effet, un chien récemment adopté est souvent inhibé et il risque d’imposer sa volonté.

De ce fait, restez attentif au vue de son comportement et ne tolérez aucune marque d’agressivité. Au moindre problème après l’adoption, n’hésitez pas à consulter l’avis d’un professionnel de l’éducation canine.

Rendre son chien heureux

Le chien remue sa queue et il a l’œil vif ? C’est un bon signe pour savoir si son chien est heureux. Mais comment faire pour le garder heureux et dynamique ? Voici quelques conseils pratiques.

  • Lui offrir une alimentation bien adaptée
  • Lui réserver un espace confortable et adapté
  • Lui laisser se dépenser pour rester en bonne santé
  • Lui faire rencontrer de nouveaux amis
  • Rester à son écoute
  • Lui accorder des moments privilégiés

Quels sont les comportements requis pour bien éduquer son chien ?

Les chiens occupent aujourd’hui une place très importante au sein d’un foyer et font même partie des membres de la famille. C’est pourquoi, l’éducation canine demande une certaine qualité pour qu’elle soit efficace. Pour cela, les bonnes qualités que les maîtres doivent avoir sont :

Education canine
  • La bienveillance
  • La patience
  • La compréhension
  • La reconnaissance

Comment dresser son chien en 15 minutes par jour ?

dressez votre chien

FAQ

L’éducation du chiot commence dès qu’il quitte sa fratrie et sa mère. Elle doit se faire pas à pas et faites attention à ne pas vouloir tout lui apprendre d’un coup. Cependant, vous pouvez commencer dès son plus jeune âge et l’idéal serait de faire des séances d’éducation entre 10 à 15 minutes par jour.

Pour que le chien arrête ses comportements indésirables, il faut le punir efficacement. Pour cela, il existe deux méthodes pour que la punition soit efficace : la punition positive et négative. Pour la punition positive, il s’agit d’une punition coercitive qui consiste à infliger quelque chose au chien pour qu’il cesse son comportement. La punition négative, quant à elle, consiste à lui retirer une chose qui lui est agréable en réponse de sa bêtise. Quelle que soit la punition, restez toujours calme et ne lui criez pas dessus.

L’éducation de la propreté figure parmi les étapes les plus importantes en matière d’éducation canine. Lorsque vous apprenez au chien à faire ses besoins à l’extérieur, vous devez avoir beaucoup de patience et de dévouement. Pour cela, encouragez-le à faire ses besoins au bon endroit et au bon moment. Au début, vous devez l’emmener à l’endroit toutes les heures et au fil du temps, sortez avec lui au moment où il est le plus susceptible de faire ses besoins. Lorsque vous établissez cette routine, il saura par lui-même faire ses besoins à l’extérieur.

Conclusion

L’éducation canine est désormais plus qu’un simple dressage, car elle permet d’établir une relation harmonieuse et solide entre son chien et son maître. Si vous vous y prenez mal, il est conseillé de demander de l’aide à un moniteur du monde canin.

Vous pouvez lire aussi :

Avatar photo

Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours été entourée d'animaux. J'ai grandi avec le doux ronronnement des chats et les aboiements joyeux des chiens, ce qui a inévitablement façonné ma vie et mes choix de carrière. Après des études en médecine vétérinaire, j'ai choisi de me spécialiser en tant qu'assistante vétérinaire pour être au plus près des animaux et de ceux qui les chérissent.

mon-animal.fr