Comment adopter un chien ?

La majorité des familles européennes partagent leur vie avec un animal de compagnie comme le chien. Pourquoi un tel engouement ? Parce que les chiens sont un fidèle compagnon qui peut très vite devenir un véritable meilleur ami.

Ils sont d’ailleurs connus pour leur nature si affectueuse et loyale et peuvent procurer des moments de plaisir. C’est décidé, vous aussi vous voulez en adopter un chez vous ? L’adoption d’un chien fait objet de plusieurs démarches à suivre. Voici les procédures à suivre pour adopter un chien.

dressez votre chien

Pourquoi adopter un chien ?

Les raisons qui nous poussent à adopter un chien sont bien nombreuses. D’une part, ils sont reconnus pour être le meilleur ami de l’homme et d’autre part, le fait de passer du temps avec son animal de compagnie nous aide à nous sentir mieux psychologiquement et physiquement. Pour cela, il faut bien éduquer un chien pour qu’il soit un véritable ami.

Pour rompre l’isolement

Les chiens apportent souvent un soutien émotionnel qui permet d’éviter l’isolement et d’après certaines recherches scientifiques, la possession d’un chien réduit la sensation de solitude. L’interaction avec l’animal permet en effet de se sentir moins seul.

Un enfant avec son chien adopté

Pour réduire le stress

Les recherches scientifiques confirment aussi que les chiens peuvent diminuer le niveau de stress de leur maître. La présence d’un chien a un effet positif sur les individus, car le fait de le caresser augmenterait la libération d’hormones de bonheur et réduirait la production d’hormones qui sont responsables du stress.

Après plusieurs tests sur des individus, avoir un chien permettrait de diminuer les symptômes typiques liés au stress comme l’accélération du rythme cardiaque, l’augmentation de la pression sanguine ainsi que la production de sueur. Les personnes testées avec des chiens réagissent plus calmement dans des situations stressantes. Plusieurs études ont confirmé ce fait.

Pour la santé cardiovasculaire

Une étude a confirmé que posséder un chien permet de réduire jusqu’à 36% les risques de mortalité cardiovasculaire, surtout chez les personnes qui vivent seules. En effet, le fait de promener son chien et de se balader quotidiennement est bénéfique pour le système cardiovasculaire.

Comme les chiens ont des effets positifs sur le niveau de stress, ce dernier qui fait augmenter notre tension artérielle, le risque des maladies est donc réduit. Ils aident énormément leur maître à rester en bonne santé.

Pour rester en forme

De nombreuses maladies peuvent attaquer les personnes qui sont en manque d’exercice et d’activité physique. C’est pourquoi, les chiens permettent aux propriétaires de rester en forme, car ils ont constamment besoin de sortir et de se dépenser. Ainsi, les courses et les longues promenades avec les chiens permettent de rester en forme, car les exercices renforcent le système immunitaire.

Pour réduire le risque d’allergies

Les enfants sont souvent sujets aux allergies et de nombreux parents se trompent en disant que ce sont les chiens qui déclenchent l’allergie. C’est bien le contraire ! De nombreuses études prouvent que les enfants qui ont grandi accompagnés de chien ont moins de risques de développer des allergies.

Une famille avec son chien adopté

Pour améliorer les capacités cognitives

Les effets du chien sur la santé des personnes âgées et handicapées semblent donner des résultats bien positifs. L’étude a démontré que les interactions avec un chien ont de nombreux effets positifs chez les personnes sujettes aux troubles cognitifs liés à l’âge. Ils améliorent les interactions sociales, augmentent de l’appétit et aident pour une bonne stimulation intellectuelle.

Pour sauver des vies

Nous parlons surtout des chiens d’alerte médicale qui aident les personnes atteintes de maladies. Grâce à son odorat qui est très développé, le chien peut par exemple réagir face à un changement de comportement et il aboie pour prévenir une hyperglycémie ou une hypoglycémie.

Il existe aussi les autres types de chien comme le chien de sauvetage qui, grâce à son odorat, peut couvrir de grands espaces en très peu de temps. Ils sont très recrutés pour la recherche des personnes disparues lors de tremblements de terre ou d’avalanches.

Comment trouver un chien à adopter ?

Pour certains foyers, le chien fait vraiment partie du membre de la famille. Sachez tout de même que son adoption est une décision qui n’est pas à prendre à la légère et elle vous engage sur plusieurs années. Lorsqu’elle est bien réfléchie, l’adoption peut devenir un véritable acte de protection animale qui permet d’offrir une seconde chance de vie au chien.

Adopter un chien dans un refuge

En France, la SPA ou société protectrice des animaux est le refuge le plus connu où vous pouvez trouver un chien à adopter. Recueillant chaque année plus de 40.000 animaux en détresse dont des chiens perdus ou abandonnés, ils seront aux petits soins du refuge jusqu’à ce que des propriétaires viennent les adopter.

Les chiens qui sont accueillis par la SPA reçoivent tous les soins nécessaires dont ils auront besoin. Le vétérinaire prendra en charge de la vaccination, de l’identification ou encore de la stérilisation et ils peuvent être ensuite proposés à l’adoption. Toutefois, l’adoption dans un refuge est un acte soumis à de véritables engagements.

Une femme avec son chien adopté

La SPA prône en effet l’adoption responsable qui se doit d’être bien réfléchie et sérieuse. C’est pourquoi, l’adoption au sein du refuge exige la présence de tous les membres de la famille, y compris les enfants. Une pratique qui permet d’éviter que les chiens soient de nouveau traumatisés d’être abandonné.

Pour une adoption auprès d’un refuge, les annonces pour la cession du chien doivent comporter :

  • La mention de la race du chien
  • L’âge du chien
  • Le numéro d’identification du chien à l’ICAD
  • La mention de l’inscription du chien à un livre généalogique
  • Le nombre de chiots issus de la même portée

Adopter un chien auprès d’un éleveur

Adopter un chien auprès d’un éleveur est aussi une option d’adoption possible à condition d’en adopter chez un bon éleveur. Si c’est le cas, non seulement vous aurez de la chance de voir le lieu où le chien a été élevé, mais vous pourrez aussi rencontrer les personnes qui ont pris soin de votre futur chien.

Le plus grand avantage d’adopter chez un bon éleveur, c’est qu’il pourra vous donner toutes les informations sur le tempérament de chaque chiot. Ce qui vous permet d’en choisir un en particulier. Il pourra vous conseiller le chiot qui vous conviendra en fonction de vos besoins. L’éleveur sait parfaitement lequel pourrait bien aller avec vous.

Enfin, adopter chez un bon éleveur, c’est aussi l’assurance de connaître et de rencontrer les parents de votre futur chiot. En général, les parents des chiots sont visibles sur place et les éleveurs sont en mesure de vous donner des informations sur les parents des chiots.

Vente entre particuliers

Il est tout à fait possible d’adopter un chien grâce à une vente entre particuliers, car les refuges ne sont pas les seuls endroits où vous pouvez en adopter. Vous pouvez retrouver certains sites spécialisés qui se regroupent et qui lancent des annonces de vente ou de dons de chiens entre les particuliers.

Une famille avec son chien adopté

Pour que les offres soient reconnues et valides, l’annonce doit répondre à certains critères. Elle doit mentionner l’éventuelle inscription du chiot au LOF, renseigner l’âge du chien ainsi que son numéro d’identification. S’il s’agit d’une vente, le particulier doit impérativement être enregistré et doit détenir un numéro de Siret.

Si vous avez décidé d’adopter votre chien grâce à une vente entre particuliers, il est conseillé de se déplacer pour faire la rencontre du chien avant son adoption. Ainsi, vous pourrez voir dans quelles conditions le chien a évolué et vous pouvez aussi observer son environnement intérieur et extérieur. Pour cela, voici les différents documents que le vendeur doit remettre à l’adoptant :

  • La carte d’identification du chien à l’ICAD
  • Une copie de la déclaration de naissance du chien
  • Le certificat vétérinaire attestant le bon état de santé du chien
  • Une notice énumérant les différents besoins du chien
  • L’attestation de cession

Quelles sont les démarches administratives liées à l’adoption d’un chien ?

En France, l’adoption d’un chien est un acte protégé et encadré par la loi. Elle est soumise à un certain nombre de règles et plusieurs démarches sont à respecter avant de ramener votre nouveau compagnon à la maison. Voici les procédures d’adoption d’un chien.

L’attestation de vente ou le certificat d’adoption

Dans le cas d’une adoption en refuge, nous parlons de certificat d’adoption et s’il s’agit d’une vente, on parle d’attestation de vente. Il s’agit d’un document qui doit être remis à tous les adoptants et il doit contenir plusieurs informations :

  • Le numéro d’identification du chien
  • Les informations concernant le vendeur
  • Les informations de l’acquéreur du chien
  • La date et le prix de vente
  • Les informations liées au chien
  • Les informations concernant les parents du chien
  • Les coordonnées du vétérinaire
Deux filles avec leur chien adopté

Le certificat d’identification

Tous les chiens doivent porter une puce électronique ou un tatouage qui leur permet d’être identifiés et retrouvés lorsqu’ils sont volés ou perdus. En effet, les propriétaires qui n’ont pas identifié leur chien risquent de payer une amende de 750 €. Pour cela, c’est le vétérinaire qui doit réaliser l’identification avant toute cession. Elle permet aussi d’inscrire l’animal à l’ICAD afin que son nouveau propriétaire soit recensé.

Le carnet de vaccination

Dès l’âge de huit semaines, les chiots doivent obligatoirement recevoir leur première injection vaccinale. Ensuite, le vaccin du chien adulte doit être à jour avant de pouvoir être adopté.

Les documents d’inscription au LOF

Lorsque le chien est inscrit au LOF ou le livre des origines françaises, l’adoptant recevra le pedigree du chien si celui-ci est adulte. S’il s’agit d’un chiot, on parle de la preuve d’inscription provisoire au LOF qui est délivrée par la SCC ou la société centrale canine.

La particularité des vices rédhibitoires

S’il s’agit d’une adoption d’un chien de race auprès d’une animalerie ou d’un élevage professionnel, le vendeur doit se porter garant de l’absence d’anomalies susceptibles de concerner l’animal ou de certaines maladies. Ainsi, l’acheteur est en droit de se retourner contre le vendeur si le chiot présente l’un de ces troubles dans le délai prévu par la loi.

Adoption du chien : Pourquoi le certificat d’engagement est important ?

Désormais, l’adoption d’un chien est soumise à une signature d’un certificat d’engagement et de connaissance. Depuis le 01 octobre 2022, cette signature est obligatoire et le certificat est à remettre par l’association ou le vendeur au moins 7 jours avant l’accueil.

Ce document permet de responsabiliser les adoptants et vise à lutter contre les achats compulsifs et l’abandon du chien. Il doit être rédigé de façon manuscrite, signé et attesté par le nouveau propriétaire. Ce dernier s’engage à respecter les besoins du chien, les obligations induites par la détention d’animal domestique ainsi que les obligations d’identification de l’animal.

Un homme avec son chien adopté

Adoption d’un chiot ou d’un chien adulte ?

Le choix entre l’adoption d’un chiot ou d’un chien adulte dépend entièrement de vos besoins et de votre budget. Ils ont tous les deux leurs avantages et leurs inconvénients.

Adopter un chiot

L’adoption d’un chiot demande beaucoup de patience et de bienveillance puisque vous êtes le responsable pour lui donner les bases nécessaires pour une bonne éducation. Vous êtes obligés d’amener le chiot vers la propreté et l’autonomie.

De ce fait, vous devez être disponible pour répondre aux besoins du chiot durant les premiers mois de sa vie. Vous devez donc vous organiser pour avoir du temps libre pour promener le chien et pour éviter qu’il ne reste seul durant la journée. Les chiots demandent beaucoup plus d’attention et d’affection que les chiens plus âgés.

Adopter un chien adulte

Les chiens âgés, quant à eux, sont souvent les animaux qui sont délaissés et abandonnés en refuge. C’est pourquoi, de nombreux foyers préfèrent choisir un chien plus jeune. Néanmoins, les chiens adultes sont déjà assez responsables, éduqués, propres et plus calmes grâce à leur caractère qui est déjà façonné. Malheureusement, ces chiens déjà âgés sont souvent ignorés et ont du mal à trouver une famille.

Quelles autres responsabilités après l’adoption ?

Une fois que vous aurez ramené votre animal de compagnie chez vous, d’autres responsabilités vous attendent.

La consultation vétérinaire

Le suivi de l’état de santé du chien continue même après l’adoption. Il est important de faire une visite de contrôle chez le vétérinaire pour contrôler son état de santé et procéder également à ses rappels de vaccins.

La prévention de la compagnie d’assurance

Vous devez impérativement informer votre assureur de l’arrivée du chien dans le foyer. Ainsi, vous êtes dans la certitude d’être bien couvert dans le cadre de votre contrat de responsabilité civil si jamais le chien provoque des dommages sur des tiers.

La confirmation du pedigree

Il faut confirmer le pedigree du chiot lorsqu’il aura atteint l’âge adulte. La confirmation est réalisée par un expert et elle permet d’inscrire définitivement les chiens entre 12 et 18 mois au LOF.

Une famille avec son chien adopté

Cependant, l’adoption d’un chien est un vrai engagement qui durera plusieurs années. Posséder un chien implique un certain nombre de responsabilités :

  • Donner au chien la quantité nécessaire de nourriture dont il aura besoin
  • Offrir un abri adapté à sa taille
  • Faire des promenades quotidiennes
  • Assurer le suivi vétérinaire du chien

Combien coûte l’adoption d’un chien ?

En plus de l’adoption proprement dite, le coût financier d’adoption ainsi que les frais annuels pour un chien représentent un budget important.

Les frais pour l’adoption

Le budget à prévoir lors de l’adoption du chien dépend de plusieurs éléments. Selon l’âge du chien, la race ou encore l’attribution d’un pedigree, les frais d’adoption peuvent grandement varier. Si vous passez par exemple par une adoption chez un éleveur, il faut préparer une somme importante entre 700 et 3000 € pour un chiot inscrit au LOF.

Les dépenses supplémentaires telles que le rappel de vaccin et la stérilisation sont à votre charge. Pour une adoption auprès d’un refuge comme la SPA, un budget avoisinant les 270 € est à prévoir pour un adulte et pour un chiot de moins de six mois, vous payer entre 300 et 360 €. Des frais qui couvrent à la fois les frais d’identification, de stérilisation ainsi que la vaccination.

Pour une adoption auprès d’un particulier, les différents frais seront intégralement à votre charge. Ce sont les frais d’identification qui coûtent environ 70 € et les frais de vaccination qui sont à 120 €. Sans oublier la stérilisation qui peut coûter entre 150 et 200 €.

Le budget annuel à prévoir

Lorsque vous adoptez un chien, vous devez prévoir un budget annuel à part pour couvrir ses besoins. Il inclut les frais vétérinaires, la nourriture, les jouets, les accessoires, mais aussi les frais de l’éducation canine. Si jamais le chien tombe malade, vous devez payer les frais supplémentaires.

Les frais d’opération en cas d’accident peuvent aussi venir s’ajouter aux frais vétérinaires. Avec l’âge, le chien vieillit et les frais vont augmenter avec les soins divers tels que l’extraction ou les soins dentaires de détartrage. Cependant, les frais annuels estimés pour un chien oscillent entre 400 € et 1000 €.

Une famille avec son chien adopté

Comment se préparer pour adopter un chien ?

La préparation financière est essentielle avant d’adopter un chien afin de subvenir à sa santé et à ses besoins. En outre, il faudra également préparer l’espace dans votre logement pour accueillir le nouveau compagnon.

A l’accueil du chien, il est recommandé de vous munir d’une cage de transport adaptée à sa taille et de prévoir également un tissu à déposer à l’intérieur pour son confort. Vous devez aussi vous préparer avec les accessoires nécessaires tels que les jouets, les gamelles, la niche et la couverture. Si vous avez d’autres animaux de compagnie, faites les présentations à l’extérieur de la maison.

Comment dresser son chien en 15 minutes par jour ?

dressez votre chien

Conclusion

Les chiens sont de vrais compagnons à la maison. Ils apportent le bonheur et le sourire à toute la famille. Cependant, son adoption ne doit pas être prise à la légère, car elle est encadrée par la loi.

Vous pouvez lire aussi :

Avatar photo

Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours été entourée d'animaux. J'ai grandi avec le doux ronronnement des chats et les aboiements joyeux des chiens, ce qui a inévitablement façonné ma vie et mes choix de carrière. Après des études en médecine vétérinaire, j'ai choisi de me spécialiser en tant qu'assistante vétérinaire pour être au plus près des animaux et de ceux qui les chérissent.

mon-animal.fr