Comment apprendre la propreté à mon chien ?

L’apprentissage de la propreté est une étape clé dans la vie d’un chien domestique. Votre animal ne pourra passer cette étape sans votre aide. S’il s’agit d’un chiot, vous aurez plus de facilité à lui apprendre à faire ses besoins dans les endroits appropriés. Si vous avez adopté un chien adulte, vous allez devoir redoubler d’effort pour l’apprendre à être propre.

Dans tous les cas, on peut façonner le comportement de son chien avec assez de temps et de bon sens pour qu’il soit propre. La bonne nouvelle est que vous n’avez pas forcément besoin de l’aide d’un éducateur professionnel pour en finir avec la malpropreté de votre toutou.

Appliquez simplement quelques règles à la maison et lors des promenades pour éduquer votre chiot sur la propreté. Je vous donne mes meilleurs conseils pour y arriver dans cet article.

dressez votre chien

La propreté de votre chien

Il n’est peut-être pas utile de rappeler qu’un chien propre est un chien en bonne santé. Les chiens en pleine santé qui ont reçu une éducation optimale restent propres à la maison comme à l’extérieur. Ils évitent de salir le nid à l’intérieur, et repèrent facilement les espaces pour faire leur besoin quand ils sont dehors. Ces chiens ne font plus d’accidents de pipis et cacas comme à leurs premiers mois d’adoption.

En effet, ils savent se retenir tant qu’ils ne repèrent pas l’endroit adéquat pour se soulager. Lorsque vous avez bien entrepris l’éducation de votre chien, et qu’il a réussi l’apprentissage de la propreté, un changement de son comportement pourrait alors vous indiquer un problème de santé physique ou psychologique.

Un chiot faisant ses besoins à l'extérieur de la maison

Si votre chien a compris qu’il ne devait uriner que dehors, et qu’il a changé son habitude, analysez les événements des derniers jours pour comprendre la source de son problème ! La propreté d’un animal de compagnie est également salutaire pour toute la famille. Oui, c’est toujours mieux quand Médor fait ses besoins loin du nid.

Maintenant, il faut savoir que le chien est instinctivement propre. Normalement, un chien n’urine pas et ne défèque pas près de son nid. Il va plutôt aller dans les bois et trouver un endroit broussailleux pour se soulager. Même les chiots laissés dans la nature prennent cette habitude naturelle dès qu’ils ont assez confiance pour s’éloigner de leur repaire.

Seulement, nos toutous domestiques ont besoin de plus d’encadrement parce qu’ils perdent une partie de leur instinct. Notre devoir de maître est de les guider pour qu’ils réapprennent la propreté comme si c’était d’instinct. Il existe plusieurs façons d’apprendre à son animal l’importance de la propreté. Pour que l’apprentissage prenne effet cependant, il est primordial de suivre quelques règles d’éducation canine.

Les techniques pour apprendre la propreté à son chiot

Un chiot commence à faire ses besoins dans le nid, et il revient à sa maman de nettoyer la zone de couchage. A mesure que le chiot grandisse, il faut le guider vers un espace où il pourra se soulager sans contraindre son entourage et sans salir son nid. Quand le chiot est encore tout petit, il convient d’utiliser des moyens matériels pour l’éduquer à la propreté.

A partir de ses 3 mois, le chiot apprendra à faire ses besoins dehors avec les incitations et la guidance de ses parents humains. La réussite des différentes techniques dépend de votre application, et de votre patience dans l’éducation du chien. Rappelez-vous que les chiots n’obéissent pas aussi facilement que les chiens adultes.

En revanche, il est plus facile de leur apprendre à suivre les règles pour qu’ils deviennent de grands chiens obéissants plus tard. De ce fait, préparez-vous à passer du temps relativement long dans l’éducation de votre chiot pour qu’il ne devienne pas un chien malpropre. Généralement, un chiot développe les bonnes habitudes en 4 à 6 mois.

Un chiot faisant ses besoins sur un papier journal

Certainement, il va apprendre à gérer ses envies de faire pipi et caca à l’intérieur en quelques semaines, mais pour être totalement propre, il lui faudra quelques mois. Les accidents peuvent toujours arriver entre temps ; il vous revient d’adopter les bonnes réactions pour éviter de décourager le toutou quand cela arrive. Maintenant, voici les méthodes que vous pouvez utiliser pour apprendre votre chiot à être propre :

Utiliser un tapis ou un papier de propreté

Utilisez un tapis de propreté ou du papier journal pour apprendre au chiot à aller à la selle dans une zone appropriée. Il est important d’habituer son chiot à faire ses besoins dans un espace où il peut se soulager sans contrainte. C’est la première étape pour l’encourager à cesser de faire pipi et caca dans et près de son nid. Vous aurez également plus de facilité à nettoyer grâce à l’utilisation du tapis de propreté ou du papier journal. Mais comment faire ?

Premièrement, vous prenez l’accessoire et vous y mettez des petites crottes du chiot. Il faut également qu’il y ait une trace de son urine sur ce carré de propreté. Placez l’instrument de propreté près du nid pour commencer. Quand le chiot renifle autour de son panier et de sa zone de développement, l’odeur va le guider vers le bon endroit pour se soulager.

Laissez-le développer cette routine de se soulager au bon endroit pour commencer. N’oubliez pas de nettoyer l’endroit ponctuellement pour que le chiot ait l’envie d’y revenir. Ensuite, éloignez graduellement ces toilettes improvisées du nid après une semaine. Choisissez un emplacement qui se rapproche de plus en plus de la porte de sortie.

Votre chiot suivra son carré de propreté partout où vous le déplacerez. Après un moment, vous placerez le tapis d’apprentissage dans la cour. Votre toutou comprendra alors qu’il doit se soulager dehors et non à la maison. Attention, vous devez intégrer une chatière à la porte principale pour que votre chiot puisse sortir dans la journée comme durant la nuit pour aller faire ses besoins.

Ensuite, je vous recommande fortement de ne pas utiliser de textile dans cette démarche. Votre toutou risquera de faire pipi et caca sur toutes vos tapisseries de sol si vous lui apprenez la propreté avec une serpillière.

Un chiot sur un tapis de propriété

Le bac d’apprentissage

J’aime particulièrement cette solution parce qu’elle est plus hygiénique et plus pratique. Le bac d’apprentissage est une sorte de litière faite en plastique ou en métal. Dans les deux cas, il est facile à nettoyer et à manipuler. Ce bac contient du papier d’apprentissage ou du sable. Utilisez le rechange qui vous semble le mieux pour votre chiot.

Je trouve le sable plus intéressant pour ce qui est de l’hygiène, même s’il est plus salissant. Les tapisseries de propreté demandent une manipulation moins hygiénique ! Vous trouverez les rechanges pour ce type de bac en animalerie, sur internet et même dans les supermarchés en rayon animalerie.

Si vous avez du sable propre dans votre région, vous pouvez aussi en utiliser au lieu d’aller en acheter. Vous pouvez également utiliser des copeaux de bois ainsi que du papier journal si vous recherchez des alternatives moins coûteuses. L’utilisation du bac de propreté revient au même que celle des tapisseries de propreté.

Vous installez premièrement le bac près du nid du jeune toutou. Vous imprégnez le rechange du bac de l’odeur de l’endroit où le chiot faisait ses besoins. Laissez l’animal se soulager dans le bac pendant une semaine. Éloignez le bac de son lieu initial graduellement jusqu’à ce que vous le sortiez totalement de la maison.

Après un moment, vous devez éliminer le bac comme le tapis de propreté d’ailleurs, et placer les dernières crottes de votre toutou dans un endroit broussailleux ou sableux du jardin. Cet endroit ne doit être éloigné du dernier lieu où vous avez laissé le bac.

Développer une routine pour les heures du pipi et du caca

Il est très amusant de s’occuper des chiots quand on a beaucoup de temps à leur consacrer. Dans le cas de l’apprentissage de la propreté par exemple, votre chiot va totalement s’appuyer sur vos commandes et vos ordres pour en finir avec la malpropreté. Pour cela, vous allez développer une routine qui peut prendre la forme d’un jeu après un moment et que votre chiot va beaucoup apprécier.

Un chiot faisant ses besoins à l'extérieur de la maison

​L’idée est de lui apprendre à sortir au moment opportun pour qu’il se soulage dans le jardin. Je vous recommande d’adopter cette routine après chaque repas et de le faire tous les jours pour que votre chiot intègre rapidement l’importance de la manœuvre.

Donc, voici comment vous aller procéder :

  • Trente minutes après le repas, vous allez sortir votre chiot dans le jardin en associant la sortie aux mots « pipi » et « caca »
  • Il va tourner en rond, courir et jouer dans le jardin pour commencer
  • Vous devez rester patient, car cela peut prendre une heure
  • Après un moment il fera ses besoins dans les broussailles ou dans un endroit ombragé
  • Il faudra le féliciter après qu’il a fait ses besoins en lui donnant une friandise

Votre chiot interprétera cette récompense comme étant un déclencheur de friandise. Quand il s’habituera à cette routine, il voudra automatiquement se soulager dehors pour obtenir une récompense et il le fera pendant les moments de jeu, de promenade et les moments dédiés. De votre côté vous devez toujours le féliciter pour l’encourager à faire ses besoins dehors.

Vous pouvez recourir à cette technique en complément au tapis d’apprentissage. C’est une étape qu’il est possible d’adopter quand le chiot commence à rechercher son tapis à l’extérieur.

Suivre le rythme de vie de son chiot

A un très jeune âge, le chiot a nécessairement besoin d’un bac ou d’un tapis d’apprentissage pour apprendre la propreté. Quand il atteint l’âge pour sortir dehors sans l’assistance de ses parents humains, on peut l’encourager à faire ses besoins dehors autrement. C’est le cas des chiots que l’on adopte à l’âge de 3 ou 4 mois.

Cette méthode est efficace, mais elle demande de prêter attention aux signes et au comportement de son chiot. Ensuite, il faut avoir du temps pour pratiquer cette méthode et être le plus présent possible auprès de l’animal. Pour cette technique, vous devez surveiller le chiot après chaque repas.

Un chiot faisant ses besoins à l'extérieur de la maison

Dès qu’il renifle autour de la zone où il s’était habitué à faire ses besoins, il faudra le porter et l’emmener dehors pour qu’il se soulage. Observer votre chiot, dès qu’il s’apprête à faire ses besoins à l’intérieur de la maison, quel que soit l’endroit, emmenez-le dehors. Quand le chien apprend à faire ses besoins dehors, il ne voudra plus le faire à l’intérieur.

Il arrivera un moment où vous n’aurez plus besoin de l’accompagner pour qu’il fasse ses besoins dehors. Ceci n’empêchera pas les accidents au cours des premières semaines de son apprentissage. Pour éviter ces accidents autant que possible, câlinez votre chien, témoignez-lui de votre affection et n’oubliez pas de le récompenser après qu’il a fait ses besoins dehors.

Apprendre la propreté à un chien adulte

Un chien adopté à un âge avancé ne suivra pas automatiquement les lignes de conduite de la maison. Il pourra faire ses besoins un peu partout s’il n’a pas été éduqué, à le faire dehors quand il était petit. Il pourra aussi faire ces bêtises parce que le changement d’espace de vie l’accable ou le stresse. Dans les deux cas, il est important de l’accompagner et de lui apprendre la propreté.

Un chien adulte malpropre a besoin de repère pour développer de nouvelles habitudes et pour apprendre la propreté. Pour devenir propre, votre chien pourra utiliser un bac ou une caisse de propreté pour débuter. Placez la caisse près de son repaire. N’oubliez pas d’y placer des crottes pour en communiquer l’utilisation au toutou. Vous verrez qu’il utilisera automatiquement la caisse de propreté.

Tout comme ce que vous aurez fait avec un chiot, il faudra éloigner la caisse du repaire du chien graduellement jusqu’au moment de le mettre définitivement dehors. Vous pouvez également prêter attention aux gestes de votre chien et l’emmener dehors chaque fois que vous observez qu’il a envie de faire ses besoins.

Un chien faisant ses besoins à l'extérieur de la maison

Les grands chiens ont une plus grande vessie et ne vont pas à la selle aussi souvent que les chiots. Ce sera alors plus facile ! Ensuite, on peut aussi apprendre la propreté à un chien adulte en instaurant la routine de la propreté après chaque repas. Comme il s’agit d’un chien plus grand, vous l’emmènerez dehors 45 minutes après son repas.

Ceci n’empêche pas de le surveiller et de l’emmener rapidement dehors s’il venait à montrer des signes de besoin d’uriner ou déféquer dans les minutes qui suivent le repas.

Encourager son chien à être propre

Pour que les méthodes d’apprentissage de la propreté puissent marcher, il faut encourager son chien à être propre. Les encouragements favorisent les bonnes habitudes chez le chien. Le chien aura du mal à abandonner ses bonnes habitudes quand il les aura pleinement intégrées dans son rythme de vie quel que soit son âge. Pour encourager votre chien à adopter la propreté voici quelques points à retenir :

Les récompenses

Récompensez votre chien chaque fois qu’il fait ses besoins au bon endroit. Sélectionnez une friandise qu’il apprécie particulièrement pour l’encourager à reproduire cette bonne habitude. Le mécanisme de la récompense est l’une des meilleures façons d’apprendre de nouvelles choses à son chien.

Les éducateurs canins l’utilisent massivement dans leurs programmes pour dresser les chiens de toutes les tranches d’âge. Les résultats sont probants dans tous les domaines de l’apprentissage canin. Je vous encourage à adopter cette approche douce, positive et efficace pour accompagner votre chien dans son apprentissage de la propreté.

Il est bon de noter que les récompenses peuvent aussi se traduire en une caresse, une tape sur le dos, un câlin ou une expression verbale de félicitations. Si votre chien est câlin, câlinez-le pour le récompenser. S’il aime qu’on le flatte, dites-lui bravo et tapez des mains pour le féliciter !

La propreté

Votre chiot ou chien ne fera pas ses besoins dans un endroit sale, même s’il se repère par l’odorat pour se soulager au bon endroit. De ce fait, nettoyez la zone où il fait ses besoins régulièrement. Il ne faut pas laisser la saleté s’y accumuler. Changez les tapis d’apprentissage dès qu’ils sont trempés et sales. Videz la caisse ou le bac de propreté aussi souvent que nécessaire.

Un chien faisant ses besoins à l'extérieur de la maison

Pas de punition

En cas d’accident pendant la période d’apprentissage, il ne sert à rien de punir son chiot ou son chien adulte. Cela signifie simplement qu’il n’a pas réussi à se retenir ou qu’il n’a pas encore bien compris qu’il doit faire ses besoins aux endroits dédiés à cet effet. Nettoyez rapidement après lui, après chaque accident.

Ensuite, restez vigilant et emmenez-le faire ses besoins au bon endroit dès qu’il se prépare à uriner ou déféquer à l’intérieur. Il prendra l’habitude d’aller dehors tout seul par la suite et vous aurez réussi l’apprentissage.

Comment dressez son chien en 15 minutes par jour ?

dressez votre chien

En bref, apprendre un chiot ou un chien adulte à être propre nécessite quelques techniques qu’il faut associer aux bonnes pratiques.

Vous pouvez lire aussi :

Avatar photo

Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours été entourée d'animaux. J'ai grandi avec le doux ronronnement des chats et les aboiements joyeux des chiens, ce qui a inévitablement façonné ma vie et mes choix de carrière. Après des études en médecine vétérinaire, j'ai choisi de me spécialiser en tant qu'assistante vétérinaire pour être au plus près des animaux et de ceux qui les chérissent.

mon-animal.fr