Comment arrêter l’aboiement de mon chien ?

Pour les chiens, l’aboiement est un moyen naturel de communication et un moindre événement peut leur provoquer un aboiement. Cependant, plusieurs raisons en sont à l’origine et chaque espèce possède ses propres caractéristiques. Si certains chiens sont plutôt silencieux, d’autres ont tendance à plus aboyer que les autres. C’est donc un fait naturel, mais si votre chien aboie de façon prolongée, prêtez-y attention.

En effet, les aboiements excessifs peuvent cacher un trouble du comportement. Dans cet article, découvrez les meilleures techniques pour éduquer votre chien et pour calmer ses aboiements.

dressez votre chien

Pourquoi les chiens aboient-ils ?

En théorie, les chiens n’aboient jamais sans raison, mais c’est leur moyen de s’exprimer. C’est pourquoi, il est important de comprendre les causes racines de leurs aboiements avant de prendre des mesures. Néanmoins, si le chien aboie tout le temps, c’est qu’il y a un souci. C’est pourquoi, l’éducation du chien est vraiment importante.

Ils aboient pour toutes sortes de raisons : manifester leurs émotions que ce soient des émotions positives ou négatives, leurs envies (être nourri, vouloir se promener, montrer qu’il est là) ou tout simplement pour exprimer leurs besoins. Cependant, les vocalises peuvent être tout à fait normales ou indiquent un problème comportemental. Il faut bien distinguer les types de vocalises : aboiement, gémissement ou grognements.

Un chien qui aboie

En général, les chiens aboient pour prévenir. Ils commencent par un simple grognement qui devient de plus en plus menaçant et fort qui finit ensuite en aboiement. Ils font aussi office d’alarme en aboyant lorsqu’ils détectent un son étrange. Enfin, ils peuvent aussi aboyer juste par simple plaisir lorsqu’ils jouent avec leurs maîtres.

Les aboiements peuvent être douteux lorsque le chien ne s’arrête pas. Cela peut très vite être frustrant pour toute la famille. Voici les raisons qui peuvent être à la source de ce problème.

La peur

Les chiens peuvent aussi ressentir de la peur, ce qui les conduit à être constamment en alerte. Il se peut qu’il vienne rencontrer un autre chien et pour intimider l’autre par exemple, il aboie. C’est un comportement naturel chez le chien qui n’a pas l’habitude de côtoyer d’autres chiens.

Toutefois, la peur est parfois irrationnelle chez les chiens et certains signes peuvent indiquer que le chien est effrayé ou stressé. Quand ils ont peur, ils ont des réactions physiologiques telles qu’un aboiement et une salivation excessifs.

L’anxiété de séparation

L’anxiété de séparation peut être aussi une source d’aboiement excessif d’un chien. Il s’agit d’une affection médicale chez les chiens et ils souffrent lorsque leurs propriétaires s’éloignent d’eux ou s’absentent de la maison. De ce fait, ils se manifestent à travers plusieurs signes : tremblements, saliver de manière excessive ou aboyer sans arrêt.

L’agressivité territoriale

Ce comportement survient généralement aux chiens qui ont l’habitude de rester dans le jardin ou dans n’importe quel autre endroit qu’ils considèrent comme leur territoire. Donc, l’agressivité territoriale voit un chien défendre tout ce qu’il considère comme étant son territoire. Dès qu’un intrus pénètre dans son espace, il se fait entendre en aboyant et en courant après le passant.

Le syndrome HSHA ou d’hypersensibilité-hyperactivité

Ce syndrome touche la majorité des chiots qui ont été séparés très tôt de leurs mères. C’est un comportement dit « hyper sensible – hyper actif » qui peut être gênant pour le propriétaire, mais handicapant pour l’animal. Ce syndrome se caractérise par des comportements particuliers comme un besoin d’activité physique élevé, une excitabilité exacerbée ou encore une vulnérabilité émotionnelle accompagnée d’un aboiement excessif et intempestif.

Un chien qui aboie

La douleur

Dans certains cas, ce sont les inconforts et les douleurs chroniques qui peuvent être à l’origine des aboiements du chien. Par exemple, l’hypothyroïdie qui peut être la cause de son stress et de son anxiété.

La frustration

La frustration peut aussi être une cause d’aboiement constant du chien. Lorsqu’ils s’ennuient parce qu’ils n’ont pas assez de promenades ou d’occupations, ils sont frustrés et aboient chaque fois qu’il voit son maître. La raison est donc très évidente : ils veulent attirer votre attention et veulent que vous passiez du temps avec lui.

Les meilleures techniques pour éviter les aboiements excessifs du chien

En connaissant les différentes raisons de l’aboiement de votre chien, vous pouvez maintenant vous attaquer aux meilleures méthodes pour faire cesser les aboiements excessifs. Ayez le temps d’observer attentivement dans quelles situations il aboie, ainsi, vous pouvez prendre les mesures nécessaires.

Les activités

Lorsque les chiens manquent de distraction et d’activité, ils ont tendance à aboyer plus que les autres. Pour cela, vous devez le stimuler en lui faisant pratiquer des activités physiques et intellectuelles. Vous pouvez jongler entre les jeux de lancer, les journées de promenades ou même l’apprentissage de quelques petits ordres. Ce sont des activités parmi les plus courantes qui satisferont la plupart d’entre eux.

Si vous avez un chien plus robuste et qui a beaucoup d’énergie, pourquoi ne pas envisager la pratique d’un sport canin ? Entre l’obéissance, l’agility ou encore le mantrailing, il existe plusieurs épreuves sportives adaptées aux chiens plus sportifs.

En théorie, les activités que vous pratiquez avec votre chien auront toujours une influence positive sur votre relation. Vous pouvez établir une relation de confiance avec lui tout en le connaissant de plus en plus. Qui plus est, le chien se montrera plus calme et aboie moins lorsqu’il est stimulé mentalement et physiquement.

L’ignorer

Lorsque le chien aboie sans raison juste pour attirer votre attention, ignorez-le. Ne le touchez pas, ne lui parlez pas et ne le regardez même pas, détournez-vous et jouez l’indifférence. Cette technique est très efficace pour faire comprendre au chien que vous êtes totalement indifférent face à son aboiement incessant.

Un chien qui aboie

Pour cette méthode, vous pouvez vous rendre dans une autre pièce loin du chien et puis revenir vers lui une fois qu’il est calmé. Au fil du temps, le chien comprendra que vous vous éloignez de lui lorsqu’il aboie et que vous revenez de nouveau lorsqu’il est calme. Ce qui l’incitera à ne plus aboyer sans raison pour les prochaines fois.

La distraction

Lorsque le chien aboie, vous pouvez aussi détourner son attention en lui donnant un autre sujet d’intérêt. Par exemple, vous pouvez lui donner l’ordre d’aller se coucher dans son panier ou d’aller chercher une balle lorsqu’il aboie. Les récompenses font aussi partie des meilleures solutions pour calmer le chien.

Quand il reste bien sage dans son panier alors qu’on sonne à la porte, vous pouvez lui donner une petite friandise en guise de récompense. Il faut aussi comprendre que les chiens ont tendance à beaucoup aboyer lorsqu’ils sont excités et heureux. Si vous jouez avec lui et qu’il se met à aboyer, arrêtez l’activité et reprenez lorsqu’il est calme. Ainsi, il comprendra que vous jouez avec lui seulement lorsqu’il n’aboie pas.

La sécurité

Offrir un sentiment de sécurité au chien lui permet de rester calme. En effet, il se pourrait que le chien aboie par peur et par insécurité. Pour cela, vous devez le faire comprendre que vous pouvez contrôler la situation en lui montrant que vous avez suffisamment de confiance en vous.

L’ordre

Pour ramener le chien au calme et le faire taire, il est important de bien choisir le mot d’ordre ainsi que l’intonation. Utilisez les mots d’ordre courts comme « stop », « calme », « chut » ou « arrête » tout en prononçant doucement en abaissant la voix pour faire revenir le calme.

Attention de ne pas hurler sinon le chien pourra penser que vous faites exactement comme lui et il va continuer à aboyer. Quand il cesse d’aboyer, vous pouvez le féliciter et le récompenser en lui offrant des friandises et des caresses.

L’éloignement de la tentation

Les différentes tentations incitent le chien à aboyer plus qu’à la normale et il existe une situation précise qui provoque son aboiement excessif. Ainsi, vous pouvez réduire ses aboiements en l’éloignant de la cause. Par exemple, faire rentrer le chien dans sa maison lorsqu’il aboie sur des passants quand il est dans le jardin.

Un chien qui aboie

Confronter le chien à différentes situations

Les principales sources d’aboiement d’un chien sont l’instinct de garde ainsi que la peur. S’il n’a jamais rencontré d’autres gens que vous dans son territoire, il aboiera naturellement à l’arrivée d’un inconnu ou au moindre petit bruit. De ce fait, pensez à le familiariser avec la présence d’autrui dès son plus jeune âge.

Les erreurs à éviter quand le chien aboie

Pour que les techniques anti-aboiements soient efficaces, le propriétaire doit avoir un certain comportement.

Le hurlement

Pour éduquer son chien à ne pas aboyer sans qu’on le lui demande, il ne faut surtout pas hurler. Le hurlement est un comportement à éviter ni encore moins le fait de taper le chien lorsqu’il aboie. C’est injuste et inutile, mais surtout contre-productif. L’objectif n’est pas de rendre le chien silencieux, mais de lui apprendre un aboiement raisonnable et normal.

Les récompenses excessives

Le fait d’offrir aux chiens des récompenses sans raison n’est pas un bon comportement. Vous devez apprendre à donner des friandises ou des croquettes uniquement en guise de récompense suite à un ordre bien respecté, et non sans raison. Lorsque vous le récompensez, vous devez le faire juste après l’arrêt de ses aboiements.

Substituer l’éducation à un collier anti-aboiement

L’usage d’un collier anti-aboiement peut s’avérer utile pour empêcher le chien d’aboyer, mais il ne peut pas remplacer l’éducation proprement dite du chien. De ce fait, il ne faut surtout pas arrêter l’éducation parce-que vous utilisez un collier anti-aboiement.

Arrêter les jeux lorsque le chien aboie

Les chiens aboient lorsqu’ils sont contents et excités. Bien qu’il s’agisse d’une manifestation de joie pour lui, arrêtez le jeu dès qu’il commence à aboyer et reprenez lorsqu’il se calme. En effet, il sera plus difficile de le stopper s’il s’excite davantage et qu’il continue à aboyer.

Qu’en est-il du collier anti-aboiement ?

Le collier anti-aboiement est-il un élément qui permet réellement d’arrêter les aboiements excessifs du chien ? En réalité, le collier est juste un dispositif qui se déclenche lorsque le chien aboie. C’est juste pour lui faire comprendre que la punition est déclenchée lorsqu’il aboie. De ce fait, il ne substitue en aucun cas l’éducation canine.

Un chien qui aboie

Toutefois, les colliers anti-aboiements doivent être indolores et ils ne sont pas dangereux à condition de respecter certaines normes. Pour cela, les premiers jours de son utilisation doivent être sous votre surveillance afin de contrôler la réaction du chien face au collier, car certains modèles peuvent provoquer des irritations.

Pour son usage proprement dit, il ne doit pas être utilisé chez les chiots de moins de 6 mois, chez les chiennes qui allaitent ou gestantes, chez les chiens qui sont sujets aux troubles d’hyper-agressivité ainsi que chez les chiens qui souffrent de problèmes de santé ou les chiens âgés.

Les astuces pour les cas spécifiques d’aboiement

Il existe une méthode particulière pour les cas spécifiques d’aboiement du chien.

Il aboie lorsqu’il entend sonner à la porte

Ce comportement est tout à fait naturel chez le chien, surtout pour les chiens à l’instinct de garde élevé. Ils aboient par une volonté de protéger les membres dans la maison. Pour ce cas, il faut bien discerner ce que le chien veut réellement véhiculer comme message. S’agit-il d’une prévention ou d’excitation ?

Les aboiements en cas d’alerte

Ce type d’aboiement c’est pour vous prévenir que quelqu’un attend à la porte et veut s’introduire chez vous. En général, il arrête d’aboyer lorsque vous faites entrer la personne. Comment réagir s’il continue à aboyer et qu’il a l’intention d’agresser la personne ? Pour ce cas, essayez de vous diriger calmement vers l’entrée de la porte dès qu’on sonne.

Lorsqu’il se met à aboyer, donnez-le une friandise en l’ordonnant doucement de se calmer. Ainsi, le chien se calmera et comprendra qu’il a bien accompli sa mission de prévention.

Les aboiements d’excitation

Dans certains cas, les chiens aboient par excitation en entendant sonner à la porte. Même si cet aboiement n’a rien d’agressif, cela peut très vite être lassant à entendre. Cependant, ce type d’aboiement touche surtout les chiens qui restent constamment dans leur maison. Pour éviter cela, vous pouvez consacrer du temps pour augmenter le rythme des promenades pour permettre à votre chien de se dépenser correctement.

Un chien qui aboie

Il aboie sur des passants

Certains chiens ont du mal à croiser d’autres personnes et réagissent négativement. Les raisons de son aboiement sont nombreuses. Pour cela, donnez-lui l’occasion de se défouler et de rencontrer d’autres congénères dans la rue pour éviter toutes sortes de frustrations et d’angoisse. Habituez-le à accepter de nouvelles rencontres.

Comment dresser son chien en 15 minutes par jour ?

dressez votre chien

Conclusion

L’aboiement est tout à fait naturel chez les chiens, donc il est impossible de les rendre complètement muets. Il faut les apprendre à raisonner et à contrôler les aboiements excessifs. Si la situation vous paraît incontrôlable, vous pouvez toujours faire appel à un éducateur canin qui saura s’y prendre. Il est le mieux placé pour vous aider à comprendre les causes des aboiements excessifs ainsi que les solutions adéquates à mettre en place.

Vous pouvez lire aussi :

Avatar photo

Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours été entourée d'animaux. J'ai grandi avec le doux ronronnement des chats et les aboiements joyeux des chiens, ce qui a inévitablement façonné ma vie et mes choix de carrière. Après des études en médecine vétérinaire, j'ai choisi de me spécialiser en tant qu'assistante vétérinaire pour être au plus près des animaux et de ceux qui les chérissent.

mon-animal.fr